huile végétale de monoï

L’huile végétale de Monoï (Macérât) vient des îles de Polynésie Française. “Huile parfumée” ou “Huile sacrée” en tahitien, c’est un produit de beauté issue de fleurs de tiaré mises à macérées dans de l’huile végétale de Coco. Les fleurs de tiaré sont cueillies en bouton et sont mises à macérer pendant 10 jours dans un litre d’huile végétale de Coco. Les propriétés de ces deux huiles se complètent très bien. L’huile végétale de Monoï (Macérât) est, par excellence, une huile de soin pour la peau et les cheveux. Elle est également très appréciée en massage. Elle prévient également des vergetures.

 Monoï (Macérât): fiche technique

Nom botanique : Cocos nucifera et Gardenia tahitensis
Parties utilisées : fleurs de tiaré

Propriétés principales :

  • Anti-vergetures
  • Nourrie, hydrate, assouplie raffermie la peau du visage et du corps
  • Donne des cheveux forts, brillants avec du volume
  • Calme les névralgies,
  • Soulage des piqûres (insectes, méduses)
  • Apaisante,
  • Relaxante,
  • Huile bronzante et après-solaire

Odeur : Florale et sucrée (sent les vacances !)
Couleur : Jaune
Obtention : Macérât de fleurs de taré dans de l’huile végétale de coco
Aspect : Huileux

Voir le prix

Huile végétale de Monoï (Macérât) : précautions d’utilisation

L’huile végétale de Monoï (Macérât) n’est absolument pas comestible. Elle s’utilise uniquement en usage externe. Attention, dès 24 degrés Celsus, l’huile végétale de Monoï se fige, tout comme l’huile végétale de Coco. Cela n’en affecte pas ses qualités, ni la fragrance du Monoï. Il suffit de passer le flacon sous l’eau chaude.

Le saviez vous ?

L’huile végétale de Monoï (Macérât) se marie particulièrement avec l’huile essentielle de vanille, d’ylang-ylang et de rose.

L’huile végétale de Monoï est un macérât huileux. C’est à dire que la plante est faite macérer dans une huile végétale. En effet, selon les plantes, elles ne donnent soit pas assez d’huile, soit elles ont besoin de macérer afin de donner tous leurs sucs pour être parfaitement efficaces.