Huile Essentielle Hysope officinale couchée

Extraite d’une plante potagère méditerranéenne, l’huile essentielle d’Hysope officinale couchée est aussi appelée Hysope des Montagnes. Elle est à surtout ne pas confondre avec l’Hysope Officinale (Hyssopus officinalis var. officinalis), qui elle est très neurotoxique et abortive (la vente de celle-ci est donc très réglementée). L’hysope Officinale couchée est considérée depuis l’antiquité comme une plante sacrée (Hysope vient d'”Esop” ou “Azop”, qui signifie “Herbe Sainte”). Elle servait d’ailleurs à purifier les temples. Elle est très utilisée en cuisine pour aromatiser les salades ou assaisonner les sauces. C’est une plante condimentaire. De la famille des lamiacées, cet arbrisseau aime les régions méditerranéennes.

Hysope officinale couchée : fiche technique

Nom botanique : Hyssopus officinalis decumbens
Parties distillées : Parties aériennes
Distillation : à la vapeur d’eau

Propriétés principales :

  • Viricide très puissant (tueur de virus), expectorant et fluidifiant des sécrétions
  • Indispensable en cas d’asthme non allergique, de bronchiolite asthmatiforme, etc.
  • Idéale contre les infections ORL (bronchite, rhume, grippe, maux de gorge, coqueluche, bronchite)
  • Maladie de peau (eczéma)
  • Maux de dents
  • Rhumatisme
  • Troubles digestifs
  • Vermifuge
  • Cicatrisante,
  • Sudorifique
  • Diurétique
  • emménagogue
  • Fébrifuge
  • Astringente
  • Carminative
  • Régule le rythme cardiaque
  • Régule la tension artérielle
  • Contre la dépression et la fatigue (baisse de régime, épuisement, angoisse, stress)
  • Action réelle sur le mental (fortifie les nerfs, tranquillisante, concentration)

Couleur : Transparente à Jaune pâle
Odeur : Fraiche
Goût : aromatique
Note : Base
Élément : Terre
Signe : Vierge
Planète : Mercure

Voir le prix

Huile essentielle d’Hysope officinale couchée : précautions d’utilisation

Cette huile essentielle d’Hysope officinale est douce et peut être utilisée par tous, exceptés les femmes enceintes et les jeunes enfants (moins de 3 ans). Si vous souffrez d’asthme, il est préférable de demander l’avis à votre médecin avant utilisation. Les personnes épileptiques ne doivent pas l’employer.
Les voies d’administration les plus appropriées sont les voies cutanées, en inhalation et par voie rectale. Nous vous conseillons de l’utiliser en suppositoire, associée à l’inule odorante et à l’eucalyptus radié.

L’huile essentielle d’Hysope officinale couchée ne doit pas être ingérée.

Le saviez vous ?

L’huile essentielle d’Hysope officinale couchéese trouvait une place de choix dans le jardin de “simples” au Moyen-Age. Ses vertus étaient déjà reconnues. A noter, que cette plante est mellifère, les abeilles l’aiment énormément.

Principaux constituants biochimiques :

  • Monoterpènes : Sabinène, Camphène, Myrcène, Pinènes
  • Sesquiterpènes, Cétones, Esters,