huile essentielle ail

L’ail est une des plus anciennes plantes médicinales cultivées. Autrefois, il servait à prévenir du choléra et de la peste. Il était surnommé également “Thériaque des paysans”. Les Égyptiens l’ont même élevé au rang de divinité. L’ail est une plante de la famille des liliaceaes. Originaire d’Asie centrale, il pousse maintenant dans les régions tempérées. C’est une plante comestible et aromatique comme l’oignon. L’huile essentielle d’ail procure beaucoup de bienfaits en médecine et sa réputation dans nos cuisines n’est plus à faire.

Ail : fiche technique

Nom botanique : Allium sativum
Parties distillées : le bulbe

Propriétés principales :

  • Anti fongique
  • Insecticide naturel (contre les puces et autres insectes)
  • Régule la pression artérielle
  • Digestive (soulage spasmes, douleurs intestinales, crampes, stimule la sécrétion de bile)
  • Antipoison
  • Antioxydant puissant, il détrône l’huile essentielle de clou de girofle
  • Anti cholestérol
  • Anti bactérien et antiviral (très efficace en cas d’infection des voies respiratoires)

Odeur :  puissant, piquant
Couleur : jaune

Voir le prix

Huile essentielle d’Ail : précautions d’utilisation

L’ail peut irriter l’estomac à trop fortes doses.

A éviter chez les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que chez les enfants de moins de 6 ans.

L’odeur de l’ail étant super puissante, mieux vaut éviter l’usage cutané ou alors diluez le fortement avec une huile végétale.

En cas de mauvaise haleine due à l’ingestion d’huile essentielle d’ail, pensez à mâcher un peu de persil, cela évitera cette odeur tenace.

Au niveau rangement, isolez là de vos autres huiles essentielles ou mettez là dans un sac plastique hermétique.

Elle peut être utilisée en cuisine mais une goutte vaut pour un gros plat tellement elle est forte. Préférez une gousse d’ail beaucoup plus facile à doser.