Huile essentielle clou de girofle

Originaire d’Indonésie, le Giroflier est un arbre magnifique et mystérieux dont le bouton des fleurs, une fois épanouis, se nomme “Clou de Girofle”. Une fois récoltés, ces boutons de fleurs sont laissés au soleil afin qu’ils sèchent et prennent leur couleur ambrée. C’est à ce moment qu’elles prennent la forme d’un vieux clou. Les premières utilisations du clou de girofle furent médicinales et culinaires. Elles remontent à plus de 2000 ans : les chinois mâchaient les clous de girofle (il remplaçait alors le dentifrice, qui n’existait pas à cette époque !). En aromathérapie, on attribue effectivement aux clous de girofle des propriétés antiseptiques et antalgiques. Les mâcher permettait donc d’avoir une haleine fraiche et de calmer les douleurs dentaires (abcès, carie, aphte, etc.).

Clou de Girofle (giroflier) : fiche technique

Nom botanique : Eugenia caryophyllus
Parties distillées : Boutons floraux, clou de girofle

Propriétés principales :

  • Calme les douleurs dentaires (apthes, rage de dents, etc.)
  • Anesthésiante
  • Répulsive (insectes)
  • Stimule la mémoire, donne de l’assurance
  • Fortifie le système digestif (spasmes intestinaux, gaz, nausées)
  • Antiseptique et antibactérienne
  • Anti-fatigue, neurotonique et coupe-faim

Odeur : épicée
Couleur : Jaune clair à jaune

Voir le prix

Huile essentielle de Clou de Girofle : précautions d’utilisation

Les voies d’administration les plus appropriées pour utiliser cette huile essentielle de Clou de Girofle sont les voies externes (surtout les muqueuses) et orale.

Ne pas utiliser l’huile essentielle de Girofle pure. Il faut impérativement la diluer fortement. 2 gouttes d’huile essentielles pour 15 gouttes d’huile végétale.

Si vous souffrez d’insuffisance hépatique, il ne faut surtout pas utiliser cette huile de girofle.

Elle peut être allergisante (eugénol).

Elle est interdite chez la femme enceinte, allaitante et chez les enfant de moins de 6 ans.

Attention : n’utilisez pas cette huile pendant plus d’une semaine et en parallèle d’un traitement anticoagulant.